mardi 19 novembre 2013

Angers. Le maire met en garde contre la scientologie

Le maire d'Angers Frédéric Béatse monte au créneau face à la scientologie qui, selon lui, "n’hésite pas à faire du prosélytisme en s’adressant directement aux Angevins, sur la voie publique".
Dans un communiqué, le maire indique : "Des membres de cette soi-disant église distribuent aux passants des documents d’apparence anodine, se présentant sous la forme d’invitation à découvrir un film, dans leurs locaux. On y précise que l’entrée est «libre» et «gratuite».
Cette forme de publicité dans les rues d’Angers heurte les consciences des Angevins, plusieurs d’entre eux m’ont fait savoir qu’ils s’inquiétaient de l’activisme de la scientologie, un mouvement dont les dérives ont défrayé la chronique, notamment à l’occasion d’un procès retentissant devant les tribunaux français.
 

La mission interministérielle de lutte contre les sectes a d’ailleurs pointé les agissements des scientologues, en raison de l’emprise qu’ils cherchent à obtenir sur les personnes en souffrance.
Je mets en garde les Angevins contre le discours de cette association, dont j'affirme qu'elle n'est pas une association comme les autres. Ses propos, ses méthodes, son organisation et les manœuvres agressives qu'elle déploie ne doivent pas nous abuser, ni leurrer les Angevins.
Maire d'Angers, je suis attentif à ne pas laisser se développer de telles pratiques dans nos rues et veille à ce qu'elles ne puissent susciter aucun trouble à l'ordre public.
J'invite les uns et les autres à se montrer extrêmement vigilants, surtout en cette période où les messages sont brouillés et que certains peuvent être tentés déjouer sur cette confusion des idées."
Source : Le Courrier de l’Ouest, 19 Novembre 2013,
http://www.courrierdelouest.fr/actualite/angers-le-maire-met-en-garde-contre-la-scientologie-19-11-2013-135963