mercredi 9 avril 2014

L'intelligence pour les cons

Pour développer son cerveau, il était jusqu'alors conseillé de le faire travailler. Mais bientôt il suffira de le brancher sur
du courant électrique. C'est ce qu'ont montré Robert Reinhart et Geoffrey Woodman, chercheurs en psychologie à l'université
de Vanderbilt (Etats-Unis). Ils sont partis d'un phénomène simple : lorsqu'on s'aperçoit qu'on a fait une erreur, on dit « oups ! ». 
A cet instant, une partie du cerveau, le cortex médial frontal, émet un courant électrique. Or, vu que l'on apprend en faisant
 des erreurs, pourquoi ne pas stimuler l'apprentissage en envoyant du courant dans ces neurones du « oups » ? C'est ce qu'ont fait les chercheurs, non pas en implantant des électrodes dans le cerveau des gens, mais en les équipant d'un casque qui envoie du jus à travers le crâne : et, de fait, après vingt minutes de ce traitement, les sujets réussissent mieux que la moyenne des exercices d'apprentissage.

Il faudra donc s'attendre à ce que des margoulins vendent des casquettes électroniques pour réussir aux examens — un peu comme ces systèmes qui font croire aux feignants qu'ils vont se muscler avec des électrodes posées sur le ventre plutôt qu'en faisant des abdos. Ô mirage de la technologie qui nous fait croire qu'on peut tout avoir sans se fatiguer !
Antonio Fischetti
Source : Charlie Hebdo, 9 avril 2014