samedi 31 mai 2014

Anthroposophie - L’école du Petit monde “grandit avec les enfants”

À Fresnay en Retz, elle délocalise son jardin d’enfants
Tous les ans, ses effectifs augmentent un peu. À Fresnay en Retz, l’école du Petit monde, basée sur la pédagogie Steiner - Waldorf, poursuit son développement en déménageant son jardin d’enfants dans le bourg.
Rennes, Tours, Fresnay en Retz : quel est leur point commun ? Ces villes ont toutes une école alternative basée sur la pédagogie Steiner - Waldorf, qui veut éduquer l’enfant tout entier “tête, cœur et mains”. Le plan scolaire est aussi large que possible dans le temps imparti et il équilibre soigneusement les matières purement académiques avec les enseignements artistiques et les activités pratiques. L’objectif est de “former des individus capables, en eux-mêmes et par eux-mêmes, de donner un sens à leur vie”, comme il est indiqué sur le site internet de la fédération.
Une trentaine d’élèves à la rentrée
Chantal et Jean-Michel sont à l’initiative de cette aventure qui a démarré en 2007 au village Le Fresne. À l’origine, leur volonté était en fait de créer une petite structure pour accueillir des enfants en rupture scolaire. Un projet qu’ils gardent toujours dans un coin de leur tête et qu’ils aimeraient concrétiser à moyen terme. Mais devant la mobilisation de certains parents convaincus par la pédagogie Steiner - Waldorf, c’est d’abord un jardin d’enfants qui est né.
Au fil des ans, l’effectif s’étoffe tranquillement. Et en septembre 2011, une école voit le jour dans un bâtiment en bois construit par les familles et les enseignants. “Nous comptons cette année 24 élèves à temps plein, indique Jean-Michel. Et à la rentrée prochaine, nous devons accueillir une trentaine d’enfants”. Les locaux commencent donc à devenir trop exigus, d’autant que la classe unique aura quatre niveaux.
Catherine, jardinière, a été chargée de chercher un nouveau lieu pour aménager le jardin d’enfants. Ce sera finalement une maison en location, située dans un lotissement entre le cimetière et le stade de football. “Cela va nous permettre d’accueillir plus de petits âgés de trois à sept ans et même à partir de deux ans, explique Catherine. Il sera surtout plus facile de se caler sur le rythme des petits, ce qui n’est pas toujours facile actuellement”. De leur côté, les élèves de la classe unique encadrés par Chantal pourront bénéficier des deux salles de l’école. Chacun va trouver plus d’aisance dans son apprentissage personnel.
“L’objectif à terme serait d’avoir deux entités en jardin d’enfants, rappelle Jean-Michel. Ce qui permettrait d’avoir un nombre suffisant d’élèves qui poursuivent en classe primaire. L’école doit aller jusqu’au bout de la scolarité en primaire et elle grandit avec les enfants”.
Des bénévoles pour les activités linguistiques ?
Au Fresne, il reste encore quelques aménagements à terminer, comme la terrasse et l’accès handicapé. Pour ces travaux, les responsables du Petit monde avaient d’ailleurs lancé une opération de financement participatif sur internet. Une démarche qui a porté ses fruits. Mais, les familles et l’équipe pédagogique sont toujours à la recherche de fonds et de moyens humains pour assurer le fonctionnement de l’école, même si les parents bénévoles sont déjà fortement impliqués. “Nous sollicitons une aide matérielle, comme du mobilier scolaire ou du bois, précise Jean-Michel. Et nous lançons aussi un appel aux bénévoles, étudiants, adultes ou seniors pour assurer des activités orales et ludiques en langue étrangère. Plus globalement, tous les savoir-faire sont les bienvenus. Notre projet vit avec les personnes qui s’engagent à l’école du Petit monde”.
Laurent Renon
Source : Le Courrier du Pays de Retz, 30 mai 2014.
Note du CIPPAD : Rudolph Steiner a été le créateur et maître-à-penser  de l’Anthroposophie, mouvement ésotérique notoire. A consulter aussi le site La Vérité sur les écoles Steiner-Waldorf.

À Lire également :
- La Waldorf School, issue de la méthode Steiner, bannit ordinateurs, iPad et télé jusqu'au lycée, au profit d'activités avec les professeurs.
- Suisse - Une école Steiner accusée d'être une secte violente