mardi 30 septembre 2014

Cher - Les dérives sectaires montrées du doigt

« Cette réunion est l'occasion d'informer sur les risques de dérives sectaires dans le périmètre. Je constate que l'assistance est nombreuse, preuve de l'intérêt que vous portez au sujet. J'espère que vous porterez la parole autour de vous afin d'informer le plus grand nombre », a souligné le maire Guy Bergerault, lundi soir, en préambule d'une réunion organisée au pôle de l'étang.
Tentatives de déstabilisation
Nombreux habitants du canton ont assisté à ces débats instructifs. « Je vous avoue que je suis un peu tendu. Depuis l'annonce de cette réunion, les derniers jours ont été riches en coups de fil anonymes et autres tentatives de déstabilisation », a déclaré l'intervenant, Jean-Claude Dubois, président du Centre contre les manipulations mentales (CCMM) pour le Centre Val de Loire. L'intéressé est un habitué de ce type d'intervention, puisqu'il a donné des conférences un peu partout en Europe, du Danemark à la Belgique.
Cette soirée était l'occasion de dénoncer les tentatives d'endoctrinement, souvent larvées et toujours insidieuses, de la part de certaines structures qui se camouflent derrière des acronymes ou des intitulés fallacieux ou sibyllins.
Après avoir abordé notamment les préceptes du consensus républicain et de la laïcité, le conférencier a évoqué de nombreux points sujets à caution, à l'exemple des dérives mercantiles du néo-chamanisme ou des risques de s'en remettre à des pseudo thérapeutes afin de soulager tel ou tel mal, parfois incurable.
Un volet détaillait également les travers du New Age. Jean-Claude Dubois a rappelé aussi que selon un sondage IPSOS réalisé en septembre 2010, 66 % des Français estiment que les dérives sectaires sont une menace importante pour la démocratie.
Source : Le Berry, 20 septembre 2014,
http://www.leberry.fr/cher/actualite/pays/boischaut/2014/09/20/les-derives-sectaires-montrees-du-doigt_11150832.html