dimanche 26 octobre 2014

Cour d’appel de Poitiers - La magnétiseuse doit rembourser 30.000 €

L’ancienne commerçante de Frontenay-Rohan-Rohan a été également condamnée à de la prison avec sursis.
Une ancienne commerçante de Frontenay-Rohan-Rohan, également magnétiseuse, a été condamnée par la cour d'appel de Poitiers à 6 mois de prison avec sursis et à rembourser 30.000 € à une de ses clientes. Elle avait été relaxée en première instance au printemps dernier.
C'est une banque qui avait saisi le parquet, estimant que les retraits par carte bancaire ou encore les chèques signés par une de ses clientes, une femme âgée de 77 ans, avec l'aide de son « amie », pouvaient laisser planer le doute sur leur destination finale.
 Pour Me Barillot, avocate de la victime également propriétaire des murs dans lesquels la commerçante magnétiseuse exerçait, il ne pouvait y avoir de doute : sa cliente avait été sous son emprise. Il s'agissait bel et bien d'escroquerie et d'abus de faiblesse. Pour elle, le préjudice s'élevait à 40.000 €. Le fait de facturer 300 € une consultation était répréhensible. Sa cliente avait été également isolée de son milieu familial, en particulier de ses filles.
Après le jugement initial, le parquet et la partie civile avaient fait appel de la décision. L'affaire était à nouveau plaidée le 11 septembre à Poitiers. Dans son arrêt du 16 octobre, la chambre des appels correctionnels a requalifié les faits en abus frauduleux de l'état d'ignorance ou de faiblesse et condamné la magnétiseuse à 6 mois de prison avec sursis. Elle doit également verser 30.000"€ à sa victime au titre de réparation de son préjudice.
P.E.

Source : La Nouvelle République, 24 octobre 2014,
http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2014/10/24/La-magnetiseuse-doit-rembourser-30.000-2092535