samedi 8 novembre 2014

Dossier - La formation professionnelle (extrait)

Sectes. Parfois, la fraude est même industrialisée. On estime aussi que le nombre d'organismes à risque de dérive sectaire qui gravitent dans la formation professionnelle tourne autour de 1 500. Exemple : cette dame qui propose une formation « Des soins énergétiques aux soins de lumière ou comment acquérir les nouvelles techniques de guérison de la cinquième dimension».
«La formation professionnelle est un formidable outil de recrutement pour les sectes, désireuses de noyauter les entreprises», confirme le député UMP Georges Fenech, spécialiste de ces questions. Tout cela, le gouvernement le sait parfaitement. Les rapports dans ce sens s'accumulent depuis des années. La loi de mars 2014 ne devrait guère changer la donne. Michel Sapin, qui détenait alors le portefeuille de ministre du Travail, avait beau dire, lors de son adoption, qu'ainsi la question de la formation professionnelle était réglée pour «quarante ans...», il n’en sera rien [...]
Ceci est une formation...
S'il y a un domaine où la réalité dépasse la fiction, c'est bien celui de la formation professionnelle. Des prestations plus ou moins loufoques, avec un débouché sur le marché du travail quasi nul, sont proposées. Aucun prérequis n'est exigé. Il est pourtant aisé de se les faire financer.
Le yoga du rire
La discipline est tendance. Le principe : on se réunit dans une pièce entre inconnus pour rire à gorge déployée. Il paraît que cela permet d'évacuer les tensions du quotidien. Au bout de quelques jours de formation, certains organismes vous délivreront un titre de «professeur agrégé du rire », sésame pour ouvrir son propre centre. Cinq jours de cours coûtent environ 1 200 euros.
Mal de dos
Attention, il ne s'agit pas de soigner son mal de dos, mais de repérer si un collègue adopte de mauvaises postures. A l'issue de ce cursus, vous pourrez lui expliquer comment bien s'asseoir à son bureau, comment s'étirer si la douleur est installée, et puis - pourquoi pas - lui conseiller de se mettre au sport. Le tout pour plus de 2000 euros (2 jours).
Décoration extérieure
Enfin, votre balcon va ressembler à quelque chose ! En quelques jours, vous apprendrez à concevoir une «ambiance », à «aménager » cet espace extérieur. Quelles couleurs ? Quelle lumière ? Quelles plantes ? Deux jours de cours et 1 500 euros pour obtenir les réponses.
Poterie africaine
Cela consiste à fabriquer une poterie sans matériel puis de la cuire sans four. Magique, non?
L'automaquillage
Le monde du travail est cruel: il faut toujours avoir bonne mine... Un petit cours et vous serez arrosé de compliments, parce que vous serez le plus beau ou la plus belle
de votre entreprise. «Nous vous apprendrons les petites techniques d'embellissement», promet un formateur. Des cours spécifiques sont dispensés aux demandeurs d'emploi afin de préparer au mieux leur entretien d'embauche.
Source : Extrait du dossier intitulé La formation professionnelle paru dans Le Point du 25 septembre 2014