dimanche 14 décembre 2014

Scientologie à Angers – « Faire des droits de l’homme une réalité »

Alors que la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme fête son 66e anniversaire cette année, encore beaucoup de droits sont bafoués en France.
Nous pouvons observer tous les jours et sur toute
la planète, dans les médias, des exemples des
droits de l'Homme non respectés: vols discriminations, tortures, meurtres, etc.
En France, de nombreuses violations comme celles-ci sont encore présentes. Voici quelques exemples des droits non respectés dans notre pays:
Droit de l'homme n°3, "Le droit de vivre"

Nous avons tous le droit de vivre et de vivre libres
et en sécurité. Or, en France, 665 homicides ont
été commis durant l'année 2012, (presque 2 par jour).
Droit de l'homme n°5, "Pas de torture"
Personne n'a le droit de nous faire du mal ou de nous torturer. Or, en France, près de 9 personnes sont violées par heure, soit 205 viols par jour, soit près de 75.000 par an (dont seulement 10.885 déclarés). Droit de l'homme n° 17, "Le droit à vos propres affaires"
Chacun a le droit de posséder ses propres affaires ou de les partager. Personne ne devrait prendre nos affaires sans une bonne raison. Or, chaque jour 318 voitures sont volées en France, soit 116.232 voitures volées chaque année.
En France et partout ailleurs des violations telles que celles-ci et bien d'autres encore, existent et ce, en très grands nombres. Cela est inadmissible lorsque l'on sait que la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme a été signée à Paris en 1948...
C'est pourquoi, il est vital de faire en sorte que chaque citoyen, petits et grands, connaissent leurs droits et devoirs afin de les faire respecter.
L’association internationale "Des jeunes pour les Droits de l’Homme" est une organisation à but non lucratif fondée en 2001 par le Dr Mary Shuttleworth, éducatrice qui a grandie à l’époque de l’apartheid en Afrique du Sud. Elle a été le témoin des effets dévastateurs de la discrimination et de l’absence des droits de l’Homme fondamentaux. Le but de l'association est d’enseigner leurs droits aux jeunes et de les inciter à devenir des défenseurs efficaces pour la tolérance et la paix. L’association est devenue un mouvement mondial, avec des centaines de groupes et de clubs partout dans le monde.
L'association internationale "Des Jeunes pour les Droits de l'Homme" a organisé une manifestation le mercredi 10 décembre à 16h dans la rue Lenepveu à Angers.
Source : Podcastjournal, 11 décembre 2012,
http://www.podcastjournal.net/Faire-des-droits-de-l-Homme-une-realite_a18340.html

Note du CIPPAD : Il semblerait que la revue en ligne Podcast journal se soit fait abusée par la Scientologie. Effectivement, mercredi après-midi dans une rue du centre d’Angers, ce mouvement organisait un évènementiel autour de l’anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, contribuant à créer une certaine confusion dans l’utilisation des termes et des cigles. Cette manifestation était organisée par "l’Association internationale des Jeunes pour les Droits de l'Homme", un faux nez de la Scientologie
Cette même structure s’était fait remarquée au printemps 2013 en essayant de faire la promotion d’un DVD retraçant sa vision des droits de l’homme auprès d’écoles du canton de Vaud, en Suisse. À Nantes, en 2006, cette association avait également réussi à endormir la vigilance de la télé locale, Nantes 7, et obtenu la diffusion d'un clip à l’antenne.