mardi 2 décembre 2014

Hypnose Ericksonienne, hypnose quantique, auto-guérison, Ernest Rossi, psychobiologie, décodage biologique, dialogue créatif avec nos gênes, Institut Esalen, etc.

L'hypnose fait son chemin dans le monde médical

Elle intrigue, fait peur parfois et pourtant les médecins l'utilisent. Le psychiatre rennais Claude Virot, président de la Société internationale d'hypnose, est un ardent promoteur de cette discipline thérapeutique.
Entretien
Claude Virot, médecin psychiatre, président de la Société internationale d'hypnose.
Comment se passe une séance d'hypnose ?
Contrairement aux idées reçues, il ne s'agit pas de pratiquer l'hypnose « sur » une personne, mais « avec » elle. L'idée est d'entrer en résonance avec le patient, par des mots, des gestes, une attitude qui vont créer un état de bien-être jusqu'à ce que la personne entre en veille hypnotique, une forme d'endormissement différente de l'état que l'on connaît lorsque l'on dort.
Pourquoi vous intéressez-vous à l'hypnose ?
Je suis psychiatre à Rennes depuis 1988. J'ai commencé à m'intéresser à l'hypnose en faisant mes études de médecine. À l'époque, quand on évoquait cette technique thérapeutique, on nous regardait avec des yeux ronds. Pourtant c'est une discipline ancienne, dont on trouve des traces dans l'histoire médiévale. Son développement a ensuite connu des moments de grand engouement et de presque abandon. Elle s'est beaucoup développée en France entre 1870 et 1900, grâce aux travaux de médecins comme Jean-Martin Charcot et Hyppolite Bernheim. Les deux premiers congrès mondiaux de l'hypnose ont eu lieu à Paris en 1889 et en 1900. Le troisième n'a eu lieu qu'en 1965.
Après 1900, l'hypnose a été quasiment abandonnée sur le terrain médical. Pour quelle raison ?
Parce que la recherche scientifique, à l'époque, n'est pas parvenue à l'expliquer. Elle restait trop mystérieuse, trop magique. La psychanalyse de Freud l'a emporté, parce qu'elle paraissait plus scientifique. En France, on a recommencé à utiliser l'hypnose après la guerre pour soigner les syndromes post-traumatiques des soldats. Mais la psychanalyse omniprésente et une forme de lobby scientifique et pharmaceutique, ont continué d'empêcher le développement d'autres théories. C'est l'imagerie médicale qui, à partir des années 90, mettra en évidence des modifications de certaines zones du cerveau lors de transes hypnotiques.
Vous avez créé un institut de formation à Rennes. Qui sont vos élèves ?
Émergences, institut de recherche et de formation à la communication thérapeutique et à l'hypnose, forme depuis 2001 des professionnels de santé. C'est l'un des 29 instituts regroupés au sein de la confédération francophone d'hypnose. Nous formons chaque année quelque 500 personnes qui soignent des perturbations psychologiques (sommeil, sexualité) ou des douleurs chroniques ou aiguës (chirurgie, chirurgie dentaire, obstétrique). Des psychiatres, des sages- femmes, des dentistes, des kinésithérapeutes, des anesthésistes... sont intéressés par l'hypnose comme alternative aux médicaments pour soigner la douleur.
Recueilli par Laurent LE GOFF.
Source : Ouest-France, 2 janvier 2013,

Source : résumé de l’intervention du Dr. Claude Virot lors des 4èmes Transversales de Vaison-la-Romaine, "Humour, paradoxe et hypnose" Contribution à l'éthique, du 9 au 11 mai 2008,

 Source : extrait du site animé par le Dr. Claude Virot, www.emergences-rennes.com, 2011,

Source : extrait du site animé par le Dr. Claude Virot, www.emergences-rennes.com, 2012,

Source : The Milton H. Erickson Foundation Newsletter, volume 26 n°1, 2006, article : L’Institut Milton H. Erickson de Rennes-Bretagne, p.11, téléchargeable ici, et Ernest Rossi, le 7 octobre 2005 à Rennes
 
Source :The Psychobiology of mind-body healing (1986, 2ème édition en 1993), traduit en français en 2002 : Psychobiologie de la guérison (Editions Le Souffle d’or). Livre recommandé par Christian Flèche , spécialiste du Décodage biologique, à la page décrivant l’ouvrage dans le site des Editions Le Souffle d’Or :
" Je n'ai pas encore trouvé ce qui manque à ce livre, et à son auteur ! Cet ouvrage s'appuie sur l'expérience solide des grands chercheurs actuels et passés (Selye, M. Erickson, etc ; c'est une passerelle entre de multiples approches : biologie, médecine, psychologie, hypnose. L'auteur réussit également la synthèse de toutes les recherches menées jusqu'à ce jour dans le domaine du psychosomatique. C'est un outil d'étude puissant. Il s'appuie sur des données scientifiques objectives et sa propre expérience, concrète. Etayé sur le meilleur du passé, nourri des découvertes présentes, ce livre vous propulse vers de nouvelles réponses sur l'origine, la mise en place, le traitement des maladies physiques. Ses résultats se confondent de faïçon troublante avec les conclusions du Décodage Biologique des Maladies ! L'auteur saupoudre son ouvrage de réflexions et de recherches, d'outils pratiques, d'exercices concrets et utiles à favoriser le changement vers la guérison, dans le cadre de la psychothérapie. Le Dr Rossi, fut le biographe et ami du Dr Milton Erickson. Il vous offre un ouvrage accessible, profond et utile, que vous ne finirez pas d'explorer." Christian Flèche
http://www.souffledor.fr/boutique/produits.php?id=2374
 - Livre également recommandé par l’Institut Emergences de Rennes (ici), ainsi que  par les tenants de la Biologie totale des êtres vivants (ici). 



Source : extrait du site animé par le Dr. Claude Virot, www.emergences-rennes-com (2011) - Aïe, mes aïeux!  par Anne Ancelin aux Editions Desclée de Brouwer (1993) – ouvrage de référence de la Psychogénéalogie.
http://web.archive.org/web/20110114003451/http://www.emergences-rennes.com/bibliographie-hypnose/#changement 
 

Source : La nouvelle approche neuroscientifique de la psychothérapie, de l'hypnose thérapeutique et de la réadaptation : un dialogue créatif avec nos gênes, par Ernest Lawrence Rossi et Kathryn Lane Rossi, 2008. Traduction française sous la responsabilité du Dr. Claude Virot. Ouvrage gratuit, téléchargeable à l’adresse suivante :
www.ernestrossi.com/documents/frenchfreebookver1.pdf‎
 

Source : Site de l’institut Esalen, mai 2013,

Références : quelques références bibliographiques et formations animées par Ernest Lawrence Rossi (titres traduits de l'anglais) :
- Conscience créative facilitée par l’art, la beauté et la confiance dans la psychothérapie - stage organisé à l‘Institute for Cultural Change, Ojai, Californie, 21-23 mai, 2010.
- Conscience créative : guérison génomique créative psychosociale et transformation par le yoga  - stage organisé à Esalen, Californie, 14-16 octobre 2011.
- Conscience créative en psychothérapie avec l’art, la beauté, la vérité et le yoga - stage organisé à Esalen, Californie, 17-19 mai 2013.
- Yoga mythique : transformations créatives au travers du corps et de l’esprit - stage organisé à Esalen, Californie, 12-17 mai 2013
- Art beauté et confiance, la génomique psychosociale de la conscience, des rêves, et du développement du cerveau en psychothérapie et du soin corps-esprit, dans Annals, automne 2004.
 - Etude pilote d’attendus positifs et se focalisant sur l’optimisation de l’hypnose thérapeutique et les psychothérapies analysées avec des puces à ADN : l’expérience créant le traitement par la génomique psychosociale, dans Sleep and hypnosis, vol. 10.2, 2008.
- Décodage du difficile problème de Chalmers sur la conscience : Effets ressentis de la créativité de la biologie moléculaire et de la pensée », dans Journal of Cosmology*, 2011, Vol. 14. (*Journal of Cosmology est une revue créationniste controversée).

Note du CIPPAD : Ernest Lawrence Rossi, qui semble être un référent important pour le directeur de l’Institut d'hypnose de Rennes, Emergences, est l’un des derniers élèves du professeur Milton H. Erickson, dont il y a publié quatre tomes des notes de laboratoire et séminaires après le décès de ce dernier. Il a ensuite élaboré des théories portant sur la psychobiologie , l’auto-guérison , ou le décodage biologique. Autant de pseudo-médecines dangereuses dénoncées par les services de l’Etat français et les associations de prévention contre l’emprise mentale. Plus récemment, Ernest Rossi a développé de nouvelles hypothèses abordant le « dialogue créatif avec nos gênes » ou « l’hypnose quantique ». Il intervient également régulièrement comme encadrant à l’institut californien Esalen , matrice de nombreux mouvements et psycho-techniques controversés apparus dans la deuxième partie du XXème siècle. 

Annexe : EMERGENCES Rennes - Formations 2007 – 2008

Dossier réalisé par le CIPPAD, 14 janvier 2014

Additif: fin février 2014, le site de l’Institut Emergences www.emergences-rennes.com a fermé pour être remplacé par www.hypnoses.com, un site du Dr. Virot, préexistant depuis l’année 2000 et réactivé à cette occasion. Dans les deux cas, il est possible de consulter l’ensemble de leurs contenus en se rendant sur les archives du net à: http://archive.org/web/web.php, et en y copiant dans le cartouche prévu à cet effet : www.emergences-rennes.com ou www.hypnoses.com
On pourra y lire par exemple, que le Dr. Virot pratique aussi le training autogène de Schultz et la technique du Rêve éveillé, et adhère aux théories transgénérationnelles d’Anne Ancelin Schutzenberger, ainsi qu’à celles de Grégory Bateson promoteur notamment de la théorie de la double contrainte (double bind), pratique profondément déstabilisante.

Et aussi : des ouvrages de la Confédération Francophone d’Hypnose et Thérapies Brèves réalisées sous la direction du Dr. Virot et publiés aux Editions du Souffle D’Or (cliquer ici):
- HYPNOSE CONTEMPORAINE ET THERAPIES BREVES : LE TEMPS DE LA MATURITE
- RECHERCHES ET SUCCES CLINIQUES DE L’HYPNOSE CONTEMPORAINE

LE NOUVEL ÂGE« DIFFUSION - L'Annuaire du Nouvel Age américain répertoriait déjà en 1980 plus de 10 000 mouvements se rattachant au courant de la Nouvelle Conscience. Les milieux de l'édition française ont été touchés vers 1990. Deux hauts lieux : Esalen (Californie), Findhorn (Ecosse). De nombreux stages et ateliers dans cet esprit sont proposés en particulier par les revues : Nouvelles-Clés, Sources, Terre du ciel. .../... Une adresse pour références bibliographiques : Éditions Le Souffle d'Or, BP 3, 05300 Barret-le-Bas, tél. 92 65 10 61. » 
Source : DICTIONNAIRE DES GROUPES RELIGIEUX AUJOURD'HUI - Religions - Églises - Sectes, Jean Vernette, avec la collaboration de Claire Moncelon, p.159-160, Edition 2001, aux Presse Universitaire de France. (depuis Les Editions du Souffle d’or ont  déménagé au 5 allée du Torrent à GAP, 05000)

Dans la nouvelle version du site, on peut y lire :
« La communication d’informations relatives à l’hypnose auprès des différents médias est recommandée dans la mesure où elle s’appuie sur des connaissances précises et permet de minimiser les distorsions et les représentations erronées relatives à l’hypnose. Réciproquement, il est demandé aux hypnopraticiens formés par l’association d’éviter toute action (communications, publications, etc.) tendant à compromettre l’aspect scientifique et la dimension éthique de la pratique hypnotique en donnant à celle-ci une représentation tendancieuse (amalgame avec magie et les para-sciences) et simpliste incitant par là même à une pratique non qualifiée. En cette matière, s’abstenir de tout triomphalisme militant et citer ses sources sont deux règles qui s’imposent. Pour toutes ces raisons, si les hypnopraticiens en cours de formation sont encouragés, sous supervision de leurs formateurs, à publier des travaux scientifiques auprès de la communauté scientifique, ils doivent en revanche s’abstenir totalement de faire des communications publiques sur l’hypnose ou la thérapie brève dans les médias non scientifiques (conférences, articles, interviews, contacts avec la presse écrite ou audiovisuelle) tant que leur formation n’est pas terminée. »
Source : site Emergences, 28 février 2014,
http://www.hypnoses.com/la-charte-ethique-emergences/