samedi 17 mai 2014

« C'est le décodage des maladies » - Elle vous hypnose, vous arrêtez de fumer

MORANNES • Véronique est relaxologue. Depuis un an, elle est installée chez elle, où elle soigne les maux de ses clients. Par massage ou hypnose. Elle raconte.
Perdre du poids, passer des douleurs, retrouver le sommeil, arrêter de fumer... Nombreuses sont les personnes aimeraient le faire. Encore faut-il pouvoir se motiver et y arriver. Mais Véronique peut y aider.
Elle est relaxologue. Un métier qui fait suite à un parcours mené « petit à petit » comme elle le répète souvent. Elle, la secrétaire d'origine. « À la base, je suis secrétaire médicale. Là, j'étais secrétaire polyvalente avant de me lancer. » Des jobs qu'elle n'exerce pas à temps plein. « J'ai toujours été amené à rechercher des compléments de travail. J'ai fait de la vente à domicile, mais je voulais faire des ateliers plus dynamiques. Des ateliers de massage, de bien-être. » L'idée germe en elle.
Elle suit une formation d'amma assis. « De la relaxation sur chaise », précise Véronique. Elle trouve alors une entreprise, basée sur Angers, Nantes et Le Mans. Elle s'y déplace et y effectue des séances, auprès des salariés volontaires. La demande est là. Elle sent le développement possible. « J'ai fait une formation de réflexologie plantaire. Et pour boucler la boucle, j'ai suivi une formation de relaxologue, où j'ai été formé à l'hypnose. »
Pendant deux ans, à Angers, elle emmagasine de l'expérience. Et se fait un nom. Depuis 2013, c'est à domicile, chez elle, à Morannes, qu'elle exerce son nouveau métier. Principalement, c'est à l'hypnose qu'elle a recours. « C'est de la relaxation profonde. La personne est allongée et je parle du début à la fin. » Mais pas de l'hypnose comme on peut voir à la télévision. Pas de « vos paupière sont lourdes ». Véronique est adepte de la méthode ericksonienne. « C'est plus nuancé. C'est plus indirect. »
« Ce n'est pas de la magie »
Son but? Toucher l'inconscient. « Il faut brouiller le conscient, en posant des questions plus ou moins absurdes. » Et ça marche. « Ce que je fais, c'est automatiquement efficace. Tout le monde rentre dedans. » Avec l'hypnose, elle peut faire arrêter de fumer un client, lui faire perdre du poids... « Mais il faut que la personne soit motivée. Et tout dépend de la dépendance. Il faudra plus ou moins de temps en fonction des personnes. » Cela semble un peu fou. Mais terriblement efficace. « L'hypnose, ce n'est pas de la magie. Je ne sors pas de baguette magique. Ça s'apprend. »
Ce qui est tout aussi efficace, c'est la réflexologie plantaire, son autre activité phare. Autrement dit, un massage des pieds, mais pas n'importe comment. « Chaque zone que je touche sur le pied est considérée comme une zone réflexe, correspondant à un des organes du corps. » Par exemple, une douleur à l'épaule : Véronique touchera le dessous du petit orteil. Et là aussi, les résultats sont là. « On peut diminuer les douleurs. Elles sont dues à 90 % au stress, à la tension. Donc plus je détends la personne, plus je diminue la douleur. » Une douleur qui n'est jamais anodine, selon elle. « Quand il y a une douleur physique, c'est le corps qui parle. Celui qui a mal au genou, c'est qu'il a peur d'avancer, au sens propre comme au sens figuré. C'est le décodage des maladies. »
Au final, Véronique recherche le bien-être de tous. Une volonté louable. Et une aide bénéfique pour ceux en recherche de solutions et de soutien.
Fabien CHAUVEL
Source : Les Nouvelles - Echos Fléchois, 15 mai 2014