jeudi 4 décembre 2014

Bleu Azur déprogramme le cancer

Bleu Azur, ça fait penser aux vacances, au bar de la plage ou au restaurant de fruits de mer sur la corniche, enfin à quelque chose comme ça. Mais Bleu Azur à Angers, ça tire plus sur le mauve-violet de l’ésotérisme ou un bleu-nuit qui vous emmènerait vers l’au delà.

En réalité c’est une association créée en 2005, qui régulièrement plante son décors dans la salle municipale Daviers,  et nous « propose par le biais de conférences un chemin de recherche spirituel, de connaissances, d'ouvertures, sans dogme sans imposer quoi que se soit, à travers des conférences mensuelles et des tables rondes sur des expériences de vie individuelle à partager ».  Alors, tentons l’aventure !


Souffrance, maladie, mais alors c’est quoi Bleu Azur ?

Un coup d’oeil sur les conférenciers invités apporte quelques éléments de réponse. Le cinq décembre, Odette Z. viendra nous parler de ses « Expériences de clairvoyance » et de « l’au delà et l’invisible », à quand même !

Beaucoup de médiums, parfois karmiques, parfois aussi un peu magnétiseurs, d’autres plus bavards parlent des "Archanges, guides et gardiens spirituels" ou de lévitation.  Si l’auditoire y trouve son réconfort, pourquoi pas ? Les septiques à l’oeil critique probablement souriront.

Ce qui nous a fait un peu moins rire c’est le volet maladie de Bleu Azur, où l’on passe en un instant des univers parallèles aux médecines du même nom.

Des curiosités de poids parmi les intervenants. On ne s’attardera que sur deux ou trois de ces pseudo-thérapeutes bien singuliers.

Robert

On l’aime bien Robert. Père tutélaire de l’écologie régionale, il y a une quarantaine d’années il était parmi les premiers à planter des panneaux solaires dans son jardin surplombant une vallée bucolique où coule une rivière qui chante. L’un des premiers aussi à dire que les engrais artificiels c’est pas top. Peut-être pour expier son chimiste de métier ? C’était l’époque de René Dumont, avec une écologie bon enfant qui pointait l’industrie. C’était avant l’écologie culpabilisante qui nous explique aujourd’hui que tout ce que l’on fait c’est mal, sur le mode agir local penser global...

Robert, il a croisé « une longue maladie », et pour la médecine aussi il s’est mis au naturel, et même au parallèle, comme les médiums. Il en a tiré un bouquin de cette difficile aventure « Croque la vie et... trompe la mort », qu’il est venu présenter chez Bleu Azur.

Mais là, ça ne va plus vraiment. Dans son livre il nous parle de choc émotionnel dans le cancer, et du funeste Dr. Ryke Hamer père de la Médecine nouvelle germanique ; ou bien encore d’un médecin qui testait l’activité des produits de médecines parallèles par Kinésiologie et magnétisme (sic).

Quant il ne vante pas les produits Beljanski ou Solomidès, il nous entretient sur son magnétiseur qui «  te rééquilibre, te redynamise, te reconstruit le corps « éthérique ; une enveloppe énergétique autour de ton corps physique et intellectuel. Certains la voient, elle serait de couleur différente suivant notre état d’esprit », etc. etc.

Arrête Robert, avant de te faire arrêter. Pauvre Descartes qui ne doit plus reconnaître son chimiste de fils.

La lecture Méta Plantaire, la Réfloxologie plantaire émotionnelle et la Réfloxo-analyse

Ça aussi c’est du lourd que nous propose Bleu Azur avec Jean-Luc  C. Un extrait du pitch d’une soirée du printemps 2011 a vite fait de vous emmener vers un ailleurs improbable, mais qui aurait des vertus curatives... :

·      « la Lecture Méta Plantaire® est une morphopodologie qui peut permettre :
- de comprendre l'origine émotionnelle des MAUX de nos corps.
Le pied et ses pathologies permet cette lecture, cors, hallux valgus, épines calcanéennes, fractures, foulures et déformations, sont autant d'indications sur ce que nous sommes, ce que nous vivons et avons vécu, qui nous bloque, nous limite et nous fait souffrir
-
 de libérer ses émotions et mettre en place un autre fonctionnement 

·      la Réflexologie Plantaire Emotionnelle® permet :
-d 'identifier la famille émotionnelle dans laquelle nous sommes
- d'établir la relation entre nos émotions, l'organe et les parties du corps qui sont en correspondance
- de les rééquilibrer conjointement, par un accompagnement global utilisant différents outils et un toucher plantaire spécifique

·      la Réflexo-Analyse® permet :
- de détecter les empreintes émotionnelles inscrites depuis la vie intra-uterine et la naissance , qui peuvent se manifester tout au long de la vie, par des maladies, des états de stress, des mal-être, des accidents...
de les libérer
de les comprendre autrement
de les rééquilibrer avec un toucher plantaire spécifique et un accompagnement verbal »

Bigre, la médecine officielle n’a qu’à bien se tenir, l’émotionnel plantaire est en marche !

Psycho-généalogie, mémoire et reprogrammation cellulaire

Dans la même veine, Bleu Azur a fait venir de Bretagne Jean-Yves A. qui est un peu médium et beaucoup psycho-généalogiste. Ce soir là il a parlé de :
« - la charge transgénérationnelle
- les phases du deuil
- les amphores de stress psychosomatiques
- la relation conscient inconscient
 »

Avant d’aborder « les signes cliniques 
des deuils non fait : le discours, les prénoms, les dates anniversaire, les coups de foudre, les maladies », etc.

Mais Jean-Yves, dans son site internet, présente aussi le Décodage des Maladies, indiquant que « C'est une discipline étudiant en vue de les discerner, les différents liens possibles circulant consciemment ou non, de l’esprit vers le corps. Ils sont à l’origine d'un mal-être physique ou mental. ». Son site renvoie également vers les activités de Gérard Athias, ancien généraliste retiré de l’ordre et formé par Claude Sabbah, praticiens utilisant des pseudo-médecines très controversées, qui détournent les patients souffrant de cancer des traitements conventionnels.

Dans la même ligne, Françoise G. a écrit un ouvrage intitulé « Cancer, mon chemin de guérison », témoignage qu’elle est venue présenter aux membres de Bleu Azur début 2014. L’accroche de la soirée est bien aussi : « Françoise a eu un parcours exceptionnel ! Elle vous  fera partager son cheminement personnel de guérison du cancer et les fruits de 28 années de recherches qui l'ont conduite vers une santé épanouie  et une vie harmonieuse. Après l'avoir écouter, vous ne pourrez qu'être heureux et rempli de son énergie positive. »

Et hop dans la foulée, Françoise G. enchaîne en animant un stage de deux jours à 170 € par personne « sur la déprogrammation et la reprogrammation cellulaire, l’importance de la réconciliation avec nos racines ».

Tout cela fleure bon les mémoires cellulaires mâtinées psycho-généalogie.
 
C’est qui Bleu Azur ?

Effectivement c’est une question que nous nous sommes posée. Le patron ne s’appelle pas Bruno, mais Nicole, présidente de l’association. Pas beaucoup d’explications sur le site, juste un numéro de téléphone. Et là, surprise ! Lorsque l’on appelle, on tombe directement sur une boutique connue de souvenirs artisanaux installée dans une jolie maison à colombages. Beaucoup d’angevins y viennent faire chauffer leur carte bleue pour un cadeau d’anniversaire ou de fin d’année. Curieux tout de même ce téléphone commun. Mais en revenant sur les statuts de Bleu Azur, c’est bien la même adresse que la boutique, également dirigée par Nicole.

Très spirituelle cette confusion des genres.

Source : CIPPAD, 4 décembre 2014,
http://www.cippad.com/2014/12/bleu-azur-deprogramme-le-cancer.html